Espace photo Espace photo

  Friday, 25 September 2020  -  20h30
Verticale de fureur

de Stéphanie Marchais par le Théâtre d'à côté

Au Kursaal d'Hellemmes

Direction et scénographie : Pierre Douliez
Jeu : Jean-Marc Urbaniak
Composition musique et interprétation : Adrien Douliez
Vidéos et enregistrements : Olivier Colliau
Création lumière : François Cordonnier
Décor : Carole Steinort

Les confessions d'un ancien tortionnaire nazi dans un cimetière juif qu'il s'apprête à profaner. A travers sa discussion avec Judith, on se rend compte que...

« Rien n'est jamais d'une absolue clarté(...) J'étais, comme les autres, un monstre en latence, qui a malheureusement rencontré les circonstances extérieures favorables au plein épanouissement de son ignominie. En fait je n'ai pas eu de chance (…) Moi, je voulais juste être un bon petit garçon, qui voulait rien dire trop fort, pour faire plaisir à son papa, être aimé de son papa. Mais je n'ai pas réussi (...)»

Il ne s'agit surtout pas d'excuser les monstruosités de ce Milan Brasov devenu Dieter Lechbach mais de manière universelle, d'essayer de comprendre le chemin qui mène à des actes extrêmes. Nous sommes tous concernés et Milan Brasov nous le rappelle !
Replacer l'inhumanité au cœur de l'humanité car elle n'en est malheureusement pas exclue.
A l’évidence, Verticale de fureur puise ses ressorts dans la tragédie classique où pour mieux dénoncer l’horreur, il faut lui donner une tribune. Une claque qui interpelle !


Espace photo Espace photo

  Sunday, 27 September 2020  -  17H
Huit femmes

de Robert Thomas par le Théâtre d'à côté.

Avec L Baciu, M Bois, S Daniel, C Haedens, L Méheust, L Nion, C Roux et C Tilleul.

Direction : P. Douliez - Décor : Marc Pouchain.

à Marquette lez Lille (nouvelle salle)
dans le cadre du Festival des pays du Nord

Noël. Huit femmes en face à face, bloquées par la neige, autour du maître de maison défunt. Qui est le coupable de cet assassinat ? Un huis clos qui révèle les arrières-pensées, manigances, hypocrisies, jalousies, desseins démoniaques de ces femmes qui  s'interrogent, s'accusent, se disculpent. Certaines semblent plus coupables que d'autres mais aucune ne paraît tout à fait innocente... De révélations en révélations les personnalités se dévoilent...
Une cascade de répliques comiques... quoique... pour parvenir à une vérité qui n'est peut-être pas si bonne à dire...



Vous n'avez pas trouvé le spectacle que vous cherchiez ?

Voir les rubriques :